Bijoux anciens - Bijoux signés

Bijoux anciens - Bijoux signés

Les métaux précieux

Les métaux précieux

L’or

Les premières traces

Les premières traces d’or apparaissent vers 4 600 avant J-C, mais son utilisation est limitée. Son travail demande des compétences techniques qui ne verront le jour que bien plus tard. Les premières frappes des pièces d’or et d’argent seraient connues des Lydiens. C’est à dire’, des pièces aplaties de forme ronde, entre le VIIIè siècle avant JC et le VIè siècle avant JC. Mais, les proportions d’or ou d’argent n’étaient pas fixes, et la valeur intrinsèque était donc variable.

Une monnaie d’échange

C’est sous le règne du roi Crésus vers 560 – 547 avant J-C, que l’or devient une monnaie. Au cours de son extraction l’or, peut-être découvert sous forme de pépites, dont le record est détenu par la Welcome Stranger. Effectivement, cette pépite de 72 kg a été découverte en Australie en 1869. Egalement, l’or peut se trouver en forme de poudre ou paillettes.

Son utilisation joaillière

L’or est le métal précieux le plus utilisé en joaillerie, car il a la particularité de résister à la corrosion et à l’oxydation. En outre, l’or peut se fondre à l’infini sans qu’il ne perde en qualité. Actuellement, l’or est recyclé, car sa production est inférieure à la demande. Le prix du marché en est donc impacté, et celui-ci fluctue quotidiennement.

Les différentes puretés de l’or

Enfin, l’or peut aller du 9 carats aux 24 carats. Ici, le carat correspond au pourcentage d’or pur contenu dans l’alliage. En somme, l’or 18 carats qui est le plus communément utilisé, soit 750 millièmes, donc 75 % d’or pur. Le poinçon qui l’identifie si le bijou est français, la “tête d’Aigle”, obligatoire pour tous les bijoux de plus de 3 grammes. A savoir, que l’or 24 carats, soit 99,9 % d’or pur est trop souple pour être travaillé. Par la suite, le taux d’argent ou de cuivre contenu dans le bijou va permettre, de lui donner sa couleur : or rose, or blanc, or jaune.

18carats.fr par le souhait de donner une seconde vie aux bijoux, s’engagent à limiter l’impact environnemental du métier, et à perpétuer l’histoire de ces bijoux qui ont plusieurs décennies.

L’argent

Son histoire

Le matériau argent, est connu au Néolithique, 5000 avant JC, par des pièces comme des ornements, de la vaisselles. Ainsi, pendant longtemps il fut échangé, avant que les premières pièces de monnaie soient frappées. Les Assyriens au VIIIè siècle avant JC, font mention de la teneur en argent sur leurs pièces, ce sont les premières indications explicites du titre.

Le titre

Le poinçon qui indique que l’objet est en argent, est la tête de Minerve. Celui-ci est obligatoire pour tous les bijoux en argent pesant plus de 30 grammes, si l’origine est française. Le métal argenté sera indiqué par un poinçon rectangulaire qui entoure un chiffre, indiquant la teneur en argent de l’objet.

La valeur

L’argent étant bien plus commun que l’or ou le platine, son prix est donc peu élevé. Comme pour l’or, différentes qualités d’argent peuvent se trouver sur le marché. De 800 à 925 millièmes, soit 92,5 % d’argent pur, étant le plus répandu.

Les inconvénients avec l’argent, est qu’avec le temps, il s’oxyde et noircit. Il n’est donc pas indiqué de porter une bague quotidiennement en argent. Aussi, ce métal est plus sujet aux rayures, et se tord plus facilement.

Le platine

Une reconnaissance tardive

Ce métal a été utilisé, sans être nommé durant des siècles. Notamment, en Amérique précolombienne, ainsi que par la plupart des cultures néolithiques majeures de l’Eurasie. Sa découverte officielle date de l’an 1500, par les conquistadors espagnols en Colombie, qui le nomme “platina” (petit argent). Les savants le considèrent par principe comme une impureté de l’argent.

Le platine aujourd’hui

Comme pour l’or, son prix est en corrélation entre la rareté physique et la demande. Donc, celui-ci fluctue également tous les jours.

L’avantage du platine est qu’il est hypoallergénique, tout aussi résistant à l’abrasion, mais plus malléable que l’or. Cela implique, que le bijou sera légèrement plus sujet aux déformations.

Le platine est un métal très peu transformé. Les trois plus grands titres légaux sont le platine 850 millièmes (85 % de platine pur), le platine 900 millièmes (90 %), et le platine 950 millièmes (95 % de platine pur). Le poinçon est la tête de Loup.

18carats.fr : Le choix de la seconde main

Le bijou s’offre, se porte, se répare, se transmet. Il permet d’affirmer son style et sa personnalité. 18carats.fr se donne pour mission de valoriser des bijoux de seconde main en leur redonnant leur éclat. Nous contribuons également, à la réutilisation des ressources existantes pour un monde durable et respectueux de l’environnement. 18carats.fr est un site de bijoux d’occasion vous offrant les services spécifiques à la joaillerie : mise à la taille, estimation, vente et rachat de vos bijoux anciens ou signés. Nous sommes ravis de vous accueillir dans l’univers 18carats.fr, le choix de la seconde main.